« LIVRER SUR DEMANDE … » QUAND LES ARTISTES, LES DISSIDENTS ET LES JUIFS FUYAIENT LES NAZIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

« LIVRER SUR DEMANDE … » QUAND LES ARTISTES, LES DISSIDENTS ET LES JUIFS FUYAIENT LES NAZIS

Message  Admin le Mer 19 Nov - 16:29

Manon DIDIER

« LIVRER SUR DEMANDE … » QUAND LES ARTISTES, LES DISSIDENTS ET LES JUIFS FUYAIENT LES NAZIS de Varian FRY



« Livrer sur demande ... » est un ouvrage qui retrace l’action de Varian Fry durant son séjour en France d’août 1940 à septembre 1941. Ce journaliste politique américain alors âgé de trente deux ans va être l’un des acteurs principaux de ce que de nombreux historiens appellent « la résistance avant la Résistance ». En effet, en un peu moins d’un an celui-ci va permettre à des milliers d’artistes, d’intellectuels, d’hommes politiques de gauche, pour la plupart juifs, d’échapper à la Gestapo en les faisant évader de France.
Avant d’expliquer quel a été le véritable rôle de cet homme il faut tout d’abord retracer le contexte dans lequel se trouve l’Europe pendant cette période. En 1940, lorsque Varian Fry arrive, la France est occupée par les troupes allemandes nazies. Le régime en place est le régime de Vichy qui collabore avec l’envahisseur allemand suite à l’armistice signée en juin. Dans la convention d’armistice existe l’article 19: « Le gouvernement français est tenu de livrer sur demande tous les ressortissants désignés par le gouvernement du Reich. », fil conducteur de ce récit car il est celui auquel va s’opposer Varian Fry durant son séjour en France.
Varian Fry est envoyé en France par l’Emergency Rescue Comittee, association créée à New York à l’initiative du monde syndical ouvrier et d’associations d’exilés antifascistes et antinazis. Celui-ci a pour mission d’organiser l’évasion de deux cents personnalités se trouvant sur la « liste noire » de la Gestapo. Travaillant tout d’abord librement, le journaliste américain doit ensuite créer une couverture afin d’officialiser son action et justifier sa présence en France. C’est à partir de ce moment que naît la Communauté Américaine de Secours, « projet humanitaire aidant les réfugiés en détresse ». Mais derrière cette vitrine se cache un véritable réseau créé de toutes pièces par Varian Fry. Celui-ci s’occupe non seulement des deux cent noms de la liste mais étend sa mission en tentant d’aider toute personne étant sous la menace de la Gestapo.
L’Américain s’entoure alors de nombreuses personnes qui l’aident par des moyens légaux ou non. En effet la mission peut aussi bien consister à faire passer la frontière franco espagnole pour après pouvoir aller au Portugal et de là prendre un bateau pour les Etats Unis qu’à obtenir un visa de sortie. Durant un an avec l’aide notamment d’Albert Hirshman dit Beamish et de Daniel Benedite, ses plus proches collaborateurs, Varian Fry exploite toutes les filières possibles afin que de nombreux artistes ou intellectuels puissent quitter la France pour les Etats Unis qui facilitent cette « fuite des cerveaux ». Les faisant passer par l’Espagne ou la Martinique grâce à de nombreux stratagèmes tels l’utilisation de faux passeports, l’Américain permet à quatre mille réfugiés de quitter la France et à deux mille d’entre eux de se rendre aux Etats Unis.
Malgré quelques échecs qui le peinent beaucoup et les nombreuses menaces qu’il reçoit de la part de la Gestapo, c’est toujours avec la même abnégation que Varian Fry organise les fuites de tous ces réfugiés. Parmi les nombreuses personnes qui ont reçu son aide on retrouve de grands noms du XXème siècle tels André Breton figure majeure de la littérature et de l’art, Marc Chagall l’un des plus grands artistes surréalistes, Jacques Schiffrin le créateur des éditions de La Pléiade, l’ancien premier ministre de Prusse Otto Klepper, le peintre et sculpteur Marcel Duchamp, ou encore le romancier Jean Malaquais.
La menace de la Gestapo grandissante ainsi que la fin du soutien des Etats Unis qui voient d’un mauvais œil l’arrivée de tous ces hommes de gauche sur leur territoire forcent Varian Fry à mettre fin à son séjour en France.
Pendant treize mois, Varian Fry a été le personnage principal d’un épisode crucial de la seconde guerre mondiale et du XXème siècle. Malgré une reconnaissance tardive de son action on ne peut négliger ce qui constitue un évènement historique. Non seulement Varian Fry a sauvé des milliers de personnes dont de très grands noms mais il a également mis en place un réseau considéré comme le dernier mouvement de solidarité international du mouvement ouvrier.
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 171
Date d'inscription : 07/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://prepa-sciencepo.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum