La France de 1919 à 1940_ Partie I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La France de 1919 à 1940_ Partie I

Message  winnie le Ven 28 Nov - 21:02

Du siècle des excès.

La France de 1919 à 1940.

1919_ Victoire électorale du Bloc national
1920_ Congrès de Tours, 29-30 décembre
1924_ Victoire électorale du Cartel des gauches
1926_ Crise du franc et rappel de Poincaré en juillet
1928_ Dévaluation de 80 % du franc en juin
1931_ En septembre la France connaît la crise économique mondiale
1932_ Victoire électorale du second Cartel
1934_ Émeute du 6 février à Paris et gouvernement Doumergue
1936_ Victoire électorale du Front populaire en avril mai et Accords Matignon le 7 juin
1937_ « Pause » des réformes annoncées par Blum le 13 février
1938_ Gouvernement Daladier en avril
1939_ la Drôle de guerre de septembre 39 à mai 40
1940_ Armistice le 22 juin et vote des pleins pouvoirs à Pétain le 10 juillet

I. Les années vingt semblent avoir été une ultime mais illusoire Belle Époque.
France victorieuse de la guerre, 1ére armée du monde, Empire agrandi. « L’Allemagne paiera », c’est les années folles. /= problèmes: déclin démog. , troubles monétaires et financiers, tensions pô et soc. Vers une période d’instabilité.

1) Au lendemain de la guerre, le France redoute une révolution bolchevique

P-ale inquiétude d’ordre pô. Élections françaises en Novembre 19. Mutinerie des marins français à Sébastopol dans le cadre de la lutte contre le gvmt de Lénine. Campagne électorale tendue, affiches représentant le bolchevik comme un moujik hirsute avec un couteau entre les dents. 3 formations aux élections: - la SFIO - le parti radical (au pouvoir durant la guerre) - le Bloc national, coalition du centre (Alliance démocratique et radicaux modérés) et des droites (Fédération républicaine, Action libérale) se retrouvant autour du thème de l’Union sacrée et du patriotisme incarné par Clemenceau. Victoire du Bloc national de 300 000 voix qui donne une très large majorité à la Chambre (437 députés, 88 pour les radicaux et 68 pour les socialistes). C’est l’ordre de Clemenceau qui séduit les fcs. Les élus = hommes nouveaux et anciens combattants, c’est la « Chambre bleu horizon ». Paul Deschanel lu président, démissionne en septembre 1920 pour troubles mentaux et remplacé par Alexandre Millerand. Pdt la guerre la SFIO se retire de L’union sacrée. Le parti est marginalisé. Rupture de 1920 car choix entre tradition réformiste français et révolution bolchevique.

Crise sociale de 19 et du printemps 20 car flambée des prix et révolution russe. Cgt renforcée par la guerre, courant réformiste majoritaire derrière Léon Jouhaux le secrétaire g-al. Minorité favorable aux bolcheviks avec Pierre Monatte. 1er mai 19 = gdes manifestations. Grèves brisées par le gvmt Millerand.

Le PS est divisé en 3 tendances: -majté pour adhésion à 3ème internationale ( Monatte, Souvarine) - minorité pour tradition réformiste de la 2 ème internationale - « reconstructeurs » (Frossard, Longuet). Veulent rupture avec l’internationale socialiste mais pour reconstruction de l’unité de mvmt ouvrier international. Frossard et Cachin à Moscou pour adhésion du FIO au Kominterm ~ 21 conditions de Lénine pour adhésion à la 3ème internationale.

Congrès de Tours: 29-30 décembre. Acceptation majoritaire des 21 conditions et création de la SFIC (Section française de l’Internationale communiste). La minorité de Blum, J. Guesde et A. Thomas conserve le soutien de la gde majté des députés. Congrès de Lille_ juillet 1921: la CGT se scinde à son tour. Réformistes de Léon Jouhaux conservent la majté. La tendance révolutionnaire fonde la CGTU (Confédération g-ale du W unitaire). ~ éclatement durable de la gauche française.

Pdt + de 10 ans, PC attitude rév. Qui le marginalise. Responsabilisation de jeunes comme Maurice Thorez. Choix internationalistes: opposés à l’occupation de la Rhur en 1923, anticolonialistes. Il attire les ouvriers des gdes entreprises, intellectuels en révolte (surréalistes en 1927). ~isolement et échec électoral. 29 000 militants et 9 députés en 1932. =/ SFIO: acceptation du syst. Capitaliste.

2) L’obsession financière oriente la vie politique.
Désir du retour à l’ordre et regret de la Belle Époque. Mentalité de « l’Union Sacrée ». ~victoire du Bloc National et du poincarisme. En sept. 1920, Aristide Briand succède à Millerand devenu pst de la Rép. Briand: pô religieuse de la conciliation. Relations diplomatiques rétablies avec le Vatican. Ré autorisation de l’activité des congrégations religieuses. Concordat de 1801 maintenu en Alsace-Lorraine. Pour lui, pb des Dettes et des réparations. Démission suite à la conférence de Cannes et remplacé par Poincaré.

Les radicaux restent le gd parti de gvmt de la gauche. Compléxité ds les relations avec la SFIO. L’apparition des communistes déportent les radicaux à droite. Cartel des gauches 24-26. Gauche minoritaire ds le pays: 4,2 M-ions de voix contre 4,5 M-ions pr la droite mais majté au Parlement car prime majoritaire aux listes d’union et surreprésentation des départements radicaux du Sud-Ouest. Socialistes: soutien sans participation au gvmt d’Herriot ~ pression pr une pô de gauche. Herriot: mesures maladroites. Millerand démissionne suite au discours d’Evreux. Echec car Gaston Doumergue du Bloc national est élu psdt. Cas du Concordat en Alsace-Lorraine intouchable. Pô anticléricale ~ renaissance des ligues, comme la Fédération nationale des catholiques du général de Castelnau. Pô éco. Du Cartel ~ son échec. Projet d’impôt sur le K-al ~inquiétude des milieux financiers. Pbs budgétaires ~ Herriot a recours à des expédiants illégaux. En avril 1925 la Banque de France révèle le scandale. Démission d’Herriot le en avril 1925. Nouveau cabinet Herriot le 19 juillet. La livre atteint 243 francs. La responsabilité de Herriot est indéniable. Mais facteurs externes: énorme dette, masse des pensions aux anciens combattants. Image du « mur de l’argent ». Expérience du Cartel ~image de la gauche négtive au niveau éco.

Popularité de Poincaré sur le front financier. Au ouvoir de juillet 26 à juillet 29. Mythologie de l’Union n-ale, radicaux (Herriot), modérés (Briand) et droite conservatrice (Louis marin). Retour des capitaux en France. Bons résultats éco: forte croissance, etc. Gvmt Poincaré montre 2 phénomènes: appel de l’homme providentiel (besoin) et droite seule capable en la gestion financière et budgétaire. Poincaré symbolise la nostalgie des vertus bourgeoises et paysannes. Retrait de Poincaré ~ instabilité minist.: 8 gvmts d’automne 29 au printemps 32. Pierre Laval et André Tardieu péchent dans la direction de la droite ralliée. et gestionnaire.

3) La France des années 20 présente aussi atouts et dynamismes.

« Années folles » = années 20. Succès de scandales: le Diable au corps de Radiguet_23, La Garçonne de Margueritte_22. Nouvelles mœurs: dvpmt de l’urbanisation, publicité, consommation moderne, W et émancipation des fè. = évolution profonde de la société. Arrivée du jazz. 1930, « apogée » pour tout le pays. Pdt 2 ans à l’abri de la crise mondiale. Augmentation de la prod. de 29 % ds la métallurgie, 57 % ds les ind. Mécaniques. Bilan flatteur pour l’ind. Les chantiers de l’Etat sont: reconstruction, habitations bon marché (HBM_ ministre Loucheur), protection: ligne Maginot (29-35). Au niveau soc.: loi sur les assurances sociales mars 28 et avril 30, généralisation des allocations familiales. Bonne intégration du taylorisme chez les grands industriels. Qq grands noms émergent: Ernest Mercier_ électricité; Bloch-Dassault_ armements; François de Wendel_ sidérurgie; Louis Renault, Peugeot et André Citroën_ automobile. L’automobile française est la seconde au monde, bases de l’ind. pétrolière sont posées. France bien entrée dans la 2nde rév. Ind.

Cependant, zones d’ombres d’ordre éco. Dans les années 20. Reconstruction sans renouvellement après la guerre. Manque de concentration des ind. Protectionnisme étendu à l’Empire qui devient le 1er partenaire commercial de la métropole en 28 = repli éco. N-al. Dvpmt inégal en Fce selon la ligne Brest-Genève: Nord-Est industrieux et populeux et Sud-Ouest rural affaibli par l’exode et la dénatalité. Monde agricole en crise et productivité insuffisante.

winnie
Le nabot corse
Le nabot corse

Messages : 2
Date d'inscription : 25/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum