La France et son Empire 1919-1939

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La France et son Empire 1919-1939

Message  Admin le Mar 23 Déc - 13:32

La France et son Empire 1919-1939 :


L’entre deux guerre est la période d’apogée de l’Empire français. La « Grande France » est présente sur 5 continents. Il existe plusieurs statuts :
Le statut de département, c’est le cas de l’Algérie, le statut de protectorat (Maroc, Tunisie) et celui de colonie (AEF, AOF…). C’est une période de calme relatif, les anciens soldats des colonies rentrent chez eux déçu de n’avoir rien vraiment reçu de la France. Cet empire s’est agrandit après 18 (Togo, Cameroun, Syrie…). C’est l’époque des 14 points de Wilson qui peuvent faire naître des idées contestataires.

Quelles relations la France entretient-elle avec son Empire ?
I) Une relation de puissance.
II) Une puissance qui est contestée par les nationalistes indigènes.
III) Qui à leur tour sont réprimés.

I) Une relation de puissance :

La France possède :
Les comptoirs indiens (Chandernagor, Yanaon, Pondichéry, Karikal, Mahé), sont rendus à l’Inde dans les années 1950.
L’Algérie depuis 1830, les pays africains, les anciennes colonies allemandes, les mandats turcs.
L’île Bourbon (la Réunion), la Guyane.
En 1923, Sarraut pense que l’Empire relèvera la France des misères de la guerre. Il faut scolariser les indigènes. L’exploitation de l’Empire est confiée à des sociétés privées. La France importe des denrées tropicales (bananes, caoutchouc). Il n’y a pas de terres cadastrées donc elles sont achetées par les colons. Les voies de chemin de fer permettent l’exploitation. On pense que les colonies sont un remède à la crise : barrière protectionniste puis repli sur l’Empire qui fait figure de sécurité. Ce repli des années 1930 n’est pas vraiment réussi car les colonies ne peuvent absorber toute l’industrie. Cet Empire commence à plaire à l’opinion qui le découvre enfin à l’école, à l’exposition coloniale de 1931, avec la diffusion d’Atlas et de carte. Pour le 14 juillet de 1939, Lebrun associe les colonies à l’anniversaire de la Révolution.

II) Puissance contestée par les nationalistes indigènes :

Dans les pays colonisateur, émerge des contestations anticolonialistes (Albert Einstein). Zhou En Laï et Deng Xiao Ping sont en France, étudiant, ils deviennent militants du parti communiste.
En 1930, l’humanité titre « Vivre l’Algérie indépendante », les tractes anti-colonisations sont distribués. Il n’y a pas encore de négritude mais c’est le début de l’asiatisme. Des ethnologues commencent à s’intéresser aux indigènes. Des jeunes, venus de l’Empire apparaissent. Ho Chi Minh. Il y a donc une prise de conscience. Des mouvements nationaux apparaissent, pas encore en Afrique noire.
Vers 1935, l’étoile nord africaine est le parti pionnier du mouvement nationaliste algérien avec Messali Hadj.
En 1937 au Viet Nam : Parti nationaliste
1930 en Indochine : Parti communiste. En Tunisie : Le Destour (constitution) par Abdelkrim.

III) Des mouvements réprimés :

100 000 hommes sont envoyés pour réprimer Abdelkrim. En 1931, En Indochine, une répression brutale décapite le parti communiste.
Comment la France organise-t-elle sont Empire ?
L’Indochine dépend du ministère des colonies créé en 1914. Chaque territoire a un gouvernement. Les protectorats relève du ministère des affaires étrangères, ils sont dirigés par un résidant. L’Algérie dépend du ministère de l’intérieur. En Indochine, on compte 22 millions d’Indochinois pour 20 000 européens. On a tenté de mettre la marque de la France mais celle-ci est restée superficielle.
Quelques expériences originales :
Le maréchal Lyautey au Maroc propose un humanisme colonial pour le respect des indigènes. Il veut accorder un statut, le droit de vote aux indigènes (loi Blum-Violette). Le lobby des français d’Algérie s’impose dans le refus.
Le discours de 2005 sur les français qui doivent être fiers de l’Europe coloniale est fortement à nuancer par la réalité. Il n’y a pas eu de réelle politique coloniale, on ignore la culture des colonisés pour qui la colonisation constitue un traumatisme, on a interrompu des processus.

Conclusion :
La France découvre son Empire un peu tard est n’a jamais finalement été un pays vraiment colonial.

Admin
Admin
Admin

Messages : 171
Date d'inscription : 07/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://prepa-sciencepo.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum