chapitre 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

chapitre 6

Message  Charly le Sam 13 Sep - 19:49

Chap 6 : sociétés rurales

· Partout dans le monde, au XIXè, le monde rural est supérieur (numériquement) au monde urbainè 9/10 des hommes. Cependant on en parle moins car leur rôle politique est bien moindre !
· L’existence et la pérennité de la paysannerie réside dans le problème éternel de la faim, surtout dans les colonies…nourri la population nécessite beaucoup de bras. Cependant les paysans ont aussi « faim » de terres, ils veulent augmenter leur surface cultivée.
· Le problème est que bien souvent la terre ne leur appartient pas, mais à des propriétaire bourgeois ou a des banques quand le paysans a atteint un endettement bien trop important. Cela vient du rendement aléatoire d’une récolte : une récolte maigre force le paysans à un emprunt qu’il ne peut rembourser…il perd donc sa propriété au profit du créancierè naissance d’une vraie bourgeoisie par ce biais !
· Aux USA naît une agriculture plutôt capitaliste où le paysans essaie de faire des profits, la logique est commerciale. Problème : il ne peut stocker sa récolte et doit donc la vendre au plus vite, à des prix pas forcément élevés. En plus il n’est pas à l’abris des problèmes rencontrés par l’agriculture traditionnelle.
· Les paysans dans la politique : malgré un nombre important, relative inutilité du monde paysans dans la politique : peu ou pas d’organisation du fait d’une séparation géographique trop importante, insurmontable vu les moyens de l’époque. De plus, les paysans n’ont pas tous les mêmes intérêts…leur vote est différent selon la condition du paysan.
· Les paysans dépendent souvent des institutions sociales d’ancien régime : châtelains ou clergé !
· En parallèle, il existe un mouvement de pensée non organisé : les paysans souhaitent obtenir leur liberté et la propriété de la terre qu’il travaillent !La non organisation condamne plus ou moins ce mouvement.
· (L’esclavage continue d’exister dans les colonies. On a certes aboli la traite, cependant l’esclavage existe toujours…il faut attendre 33au R-U, 48 en France et 63 aux Usa pour qu’il soit aboli.)
· L’instruction obligatoire permet l’émancipation des campagnes. En plus, la diffusion des journaux permet leur politisation, tandis que le service militaire obligatoire crée ou renforce leur patriotisme.
· La paysannerie ne commence à se rendre compte de son poids et de son pouvoir dû au SU que lorsqu’elle devient minoritaire. Le monde paysans ne se politise que tard, trop tard pour peser.
· Politiquement, la paysannerie fut d’abord conservatrice avant de devenir Républicaine. Ce virage est constaté par les élection du 16 mai 1877 qui voient les républicains emporter la majorité à l’assemblée. Peu à peu, la majorité des paysans vire à gauche, vers le communisme tandis que certains virent conservateur, pour défendre leurs acquis.

Charly
Camarade marxiste
Camarade marxiste

Messages : 89
Date d'inscription : 13/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum