Boudon : individualiste méthodologique

Aller en bas

Boudon : individualiste méthodologique

Message  Pauline le Jeu 9 Oct - 21:22

Boudon, à l'inverse de Bourdieu, estime que l'école est neutre et que le capital culturel est secondaire en matière scolaire.
En effet, il estime que l'école n'est pas responsable de l'inégamité des chances : à chaque point de bifurcation , lorsqu'une orientation doit être prise par l'élève (continuer, arrêter ses études? quel bac?...), la famille va déployer une stratégie (familiale). Cette startégie va reposer que trois éléments : coût, risque, bénéfice.
En foction de l'origine sociale peuvent se vérifier des effets pervers. L'effet pervers résulte de la stratégie familiale mais il n'était pas voulu par la famille. Il peut être renforcé par le paradoxe d'Andeson : un enfant qui possède des diplômes supérieurs à ceux de sa famille peu néanmoins occuper une position sociale inférieure à celle de ses parents, cela est dû à la démocratisation (ou infation, dévalorisation, dépréciation) des diplômes.
Ainsi, selon Boudon, si la reproduction sociale se vérifie, cela est dû aux stratégies déployées par la famille et non à cause du système inégalitaire de l'école.

Conclusion :
Boudon et Bourdieu, bien qu'ayant des approches différentes aboutissent à une conclusion similaire à savoir que la reproduction sociale se vérifie fréquemment.
Si la mobilité sociale se vérifie, on dit qu'elle est de trajectoire courte (on passe rarement d'un père ouvrier à un fils cadre et inversement).

Pauline
Le nabot corse
Le nabot corse

Messages : 4
Date d'inscription : 18/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum