La Grande Guerre dans le monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Grande Guerre dans le monde

Message  Admin le Mar 14 Oct - 17:57

DANS LE CADRE DE
L’HISTOIRE DU MONDE :


I. Les grandes phases du conflit :

1) Retour sur un engrenage : Juillet 1914


François Ferdinand est assassiné à Sarajevo. Pour l’Autriche-Hongrie, l’occasion apparaît pour attaquer la Serbie. Les comploteurs ont vite avoués que leurs armes venaient de Serbie.

Les grands chefs d’Etat à cette date : Poincaré, Viviani en France.
 Georges V en Angleterre.
 François-Joseph 1er en Autriche-Hongrie.
 Nicolas II en Russie.
 Guillaume II en Allemagne.

L’Autriche-Hongrie met du temps à réagir, il n’y a pas casus belli. Les deux 1ers Ministres, autrichien et hongrois, (respectivement M.Berchtold et M.Tiszo). François-Joseph, comme le 1er ministre hongrois est plutôt prudent;
L’Autriche-Hongrie attend donc que le gouvernement Français ait quitté la Russie pour remettre l’ultimatum à la Serbie (pour rendre plus difficile la communication).

Elément de Chronologie :
28 juin : Attentat à Sarajevo
 Soutient allemand
23 juillet : Ultimatum autrichien
 Mobilisation Russe partielle

Les exigences de l’ultimatum sont très dures. Dès que la Russie fait savoir à la Serbie sont soutient, celle-ci (alors qu’elle hésitait à accepter les conditions) rejette l’ultimatum.

Elément de Chronologie :
28 juillet : L’Autriche déclare la guerre à la Serbie.
 Mobilisation générale russe
 Guerre européenne orientale
 Plan Schlieffen

Le plan Schlieffen consiste en une attaque rapide à l’ouest qui doit écraser la France. L’Allemagne pourra alors se retourner contre l’Est. Il est donc nécessaire que l’Allemagne se mobilise très vite.

Elément de Chronologie :
28 juillet : L’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie
1er août : L’Allemagne déclare la guerre à la France
4 août : L’Allemagne déclare la guerre à la Belgique
23 août : La Grande-Bretagne et le Japon déclarent la guerre à l’Allemagne.

L’erreur de l’Allemagne a été de croire que l’Angleterre ne rentrerait pas en guerre : La déclaration de guerre à la Belgique a été un facteur déclencheur de cet imprévu.

2) Les forces en présences :

 La France, la Russie, la Grande-Bretagne et la Serbie.
 L’Allemagne, l’Autriche-Hongrie, L’Empire Ottoman, la Bulgarie.

Dans un premier temps, le plan Schlieffen fonctionne mais l’Etat major allemand est trop pressé de prendre de revers la ligne française et, Joffre, de Paris, attaque le flan de l’armée allemande. C’est la bataille de la Marne (avec ces fameux taxis).
En octobre, le front est stabilisé, c’est le début de la course à la mer. Au 1er novembre, le front est définitivement stabilisé sur 700 kilomètres avec des millions d’hommes. Le plan Schlieffen est donc un échec toutefois, sur le front est, l’Allemagne a réussi à contenir l’offensive Russe (le rouleau compresseur russe).


D’une guerre de mouvement en 1914, on passe à une guerre de position.

3) Grandes Phases du conflit et principales opérations militaires :

La principale nouveauté provient de l’utilisation de la tranchée en raz campagne.

Les nations engagées dans le conflit essaient de trouver de nouveaux alliés.

Elément de Chronologie :
Fin 1914 : Empire Ottoman à la Triple Alliance
1915 : Bulgarie à la Triple Alliance
1915 : Italie avec l’Entente
1916 : Portugal et Roumanie avec l’Entente
1917 : La Grèce et le 2 avril  Les Etats-Unis avec l’Entente.

La première guerre prend alors son aspect mondial, le nombre de nations engagées à la fin de la guerre est très élevé.


Elément de Chronologie :
1916 : Bataille de la Sommes
De février à novembre 1916 : Bataille Verdun

En avril 1915, les français et les Anglais débarquent aux Dardanelles et au Bosphore. Cette opération est un échec total.
Dans cette dynamique, la Bulgarie attaque la Serbie. Ce qui reste du corps expéditionnaire est rapatrié en Grèce à Salonique (malgré la neutralité de la Grèce).
En décembre 1916, la Serbie et la Roumanie sont vaincues.

L’année 1917 est marquée par la lassitude des armées. Les mutineries se font plus courantes. Cette année est marquée par de très fortes tensions.
Pétain, accélère les rotations front/arrière.
Afin de mettre fin au blocus naval qui affame leur pays, les allemands développent la guerre sous-marine.
 Le Lusitania, un navire anglais dans lequel voyageaient des ressortissants américains est coulé. Cet évènement marque l’entrée en guerre des Etats-Unis.

Cette année 1917 est donc charnière, elle voit le retrait des russes (révolutions de 1917) et l’arrivée des américains.

En 1918, l’offensive allemande est un échec l’aide américaine commence à se faire sentir. Foch commande alors la contre offensive.
Les allemands sont vite vaincus mais aucune bataille n’aura eu lieu sur le territoire allemand ; l’Allemagne n’a connu aucun dommage de guerre.
L’armistice est signé le 11/11 1918 à Rothonde
En Allemagne, des agitations révolutionnaires pousse Guillaume II à l’exile aux Pays-Bas et y meurt de sa belle mort.

4) Armes et armements :

Les chars permettent enfin de passer outre les barbeler et de sortir des tranchées;
Les sous marins se développent afin de lutter contre les blocus économique.
Les ballons dirigeables sont surtout utilisés pour l’espionnage des troupes au sol.
La grosse Bertha (canon à très longue distance) a bombardé Paris durant une longue partie de la guerre.
Les grenades et les lance-flammes rendent la guerre encore plus horrible qu’elle ne l’était déjà.
L’aviation se développe aidant également à la surveillance.
Les gaz, ravageurs, on été utilisé avec prudence car les vents peuvent retourner cette armes mortelles contre son utilisateur.

II. De la guerre au front à la guerre totale :

1. Un tournant dans l’exercice étatique de la guerre :


L’Etat intervient massivement pendant la guerre. La presse est contrôlée, voire censurée. Il intervient également très fortement dans la vie économique, il coordonne l’effort de guerre. Selon les pays et les cultures, l’intervention change. La main d’œuvre et l’argent sont contrôlé, les matières premières, leur prix également. C’est un capitalisme organisé par Etat.

2. Autres aspects de l’économie de guerre

La guerre entraine des dépenses massives (planche à billet, emprunts) donc l’inflation. L’Etat suspend la convertibilité des monnaies. Les Etats-Unis deviennent le premier créancier mondial. La monnaie n’a plus beaucoup de valeur, les Etats pratiquent le troc.

3. Les sociétés dans la guerre :

Avant la guerre, la société fait corps avec l’Etat. Quand la guerre éclate, c’est la surprise, surtout pour les campagnes. La mobilisation se fait par patriotisme, la perception de la guerre n’est pas la même selon la position géographique. Dans le nord, des violences allemandes ont lieu, elles sont encore plus marquées sur le front occidental.
Un clivage existe entre ceux du front et ceux de l’arrière, les soldats en permission voient ce clivage. L’Etat est soucieux de garder un front uni, les ennemis potentiels sont chassés : c’est le cas des Arméniens en Turquie. En Franc, l’union sacrée va se lézarder progressivement.
Les sociétés sont plongées dans la mort de masse, comment a-t-elle pu l’accepter ? Moss développe le thème de la sanctuarisation de la guerre.

III. Bilan :

Bilan humain : démographique, psychologique, moral.

Voir le tableau des pertes.
Dans l’entente, la Russie et la France on perdu beaucoup d’hommes, la France perd 10.5% de sa PA.

Bilan Matériel : destruction massives, endettement :

Le nord de la France est très touché par les destructions matérielles. La croissance pendant la guerre est en nette diminution et l’endettement français est de 3 milliards de dollars.
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 171
Date d'inscription : 07/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://prepa-sciencepo.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum