Chapitre 9

Aller en bas

Chapitre 9

Message  Admin le Jeu 11 Sep - 17:46

Chapitre 9 : Le bonapartisme au pouvoir (1851-1870)


La nation soumise et encadrée

Novembre 52 : Les français acceptent « le rétablissement de la lignée impériale en la personne de Louis Napoléon » => couronnement le 2 décembre sous le nom de Napo III
L’empereur, omnipotent, cumule tous les pouvoirs.
Lire p. 245
Les préfets sont les outils locaux du l’empereur. Ce sont des professionnels chargés notamment d’orienter avec subtilité le suffrage universel, de « faire les élections » (les membres de l’assemblée sont élus pour 6ans), et qui peuvent nommer et révoquer le maires, surveiller la presse etc.… Cependant les taux d’abstention élevés lors des votes attestent d’une certaine résistance à la « manipulation » qu’exercent les préfets en ce qui concerne les élections.
La liberté de l’Eglise catholique contraste avec une presse muselée et une propagande intense qui conforte l’image d’un Louis Napo sauveur de la France. Son buste remplace les Marianne dans les mairies. + Victor Hugo, exilé, oppose la gloire de l’oncle à la mascarade du neveu.
La machine politique est efficace : baisse du chômage, retour de la prospérité.


Les ambiguïtés du césarisme démocratique

Césarisme démocratique : gouvernement fort, qui s’appuie sur la souveraineté populaire et le suffrage universel.
La priorité de LNB se situe sur la croissance économique et la réduction du chômage, soit des moyens de faire reculer la révolution.


Les assises sociales du bonapartisme


LNB, « l’empereur des maçons et des paysans », assure à ces derniers le progrès et l’ordre. De plus, héritier d’un homme qu’admirent encore des centaines de milliers de français, LNB possède là un atout précieux : son nom.
La peur de « rouges » des campagnes lors de leur insurrection rejeta la plupart des notables dans les bras du prince président. Les intellectuels sont cependant peu nombreux à supporter LNB.
LNB participe à un certain esprit humanitaire avec un projet social intéressant mais malheureusement limité. Les ouvriers, si ils sont reconnaissant l’ancrage que trouve LNB dans la classe ouvrière n’a rien de comparable avec son succès chez les paysans.


Les coups de théâtre du bonapartisme

Dvpt important du chemin de fer, création de banques par actions + impulsion économique génératrice de la croissance la plus vive du siècle ds les 50’s.
L’industrie, auparavant articulée en majorité sur l’activité agricole, s’en éloigne un peu pour s’intéresser de plus en plus à la métallurgie, du fait notamment de commandes ferroviaires importantes. Le secteur artisanal se modernise et le luxe français a de plus en plus de succès. Le plein emploi est presque réalisé.
Face à un développement démographique très important, le visage de la ville de Paris a besoin de changer. Haussmann, le préfet de la Seine, saura répondre avec efficacité à se besoins.
Les changements haussmanniens de Paris entraînent une modifications d’autres grandes villes françaises.
L’essor économique des années 50 va fortement se ralentir dans la décennie suivante. En effet, LNB mène alors une politique d’ouverture économique qui ne profite pas nécessairement à l’industrie française, incapable de lutter face au géant britannique.


Une gloire nationale

LNB possède un dessein particulier pour l’Europe : l’empereur demande la constitution de nationalités libres de toute occupation, mais admet qu’elles restent fractionnées en plusieurs états. (+ lire « l’Europe de 1815 en question » p. 268 et suivantes)
Lire « le retour de l’armée française sur le théâtre européen » (p. 270 et suivantes)
La colonisation de l’Algérie s’achève en 1857. Peu de temps après, l’empereur tourne son regard vers le monde oriental : les français s’installent en Cochinchine en 1860 puis au Cambodge en 1863. Le rêve d’expansion française s’achève sur un échec : au Mexique LNB souhaiter limiter l’expansion des USA en établissant un empire catholique, mais son allié autrichien est finalement tué, ce qui met fin au projet.


Les contradictions de l’ouverture libérale (les années 60)

Petit à petit le mode de gouvernement de LNB se modifie : le temps de la « dictature » semble clôt (60’s). Une opposition voit le jour, constituée au départ de notables qui placent dans un premier temps Thiers à leur tête.
1864 : une loi reconnaît le droit de grève.
Face aux échecs de l’empire au Mexique et en Prusse, l’opinion publique n’a plus foi en LNB, qui, du reste, se retrouve de plus en plus seul sur la scène politique à cause de la mort de nombre de ses alliés au gouvernement. La libéralisation se poursuit donc.
Un nouveau parti républicain (=opposition) voit le jour et des idées de révolution politiques et sociales prennent forme.
Lors des élections de 1869 la balance des pouvoirs est fortement altérée : l’opposition totalise 3M de voix face aux 4,3M de voix d’une majorité, qui, si elle reste toujours majoritaire perd quand même 1M de voix. A la suite de ses élections, LNB décide encore une fois de remanier l’organisation du gouvernement rassemblant ainsi une majorité rassurée sous son égide, et confie à Emile Ollivier la mise en œuvre de cette nouvelle politique. Pour reprendre la main face à une opposition toujours aussi virulente, LNB soumet au peuple, par un plébiscite, la question de savoir si ce dernier « approuve les réformes libérales opérées […] par l’empereur ». Le « oui » atteint plus de 7,3M de voix. Ce résultat montre bien que les campagnes restent fidèles dans leur très grande majorité à l’empereur.
En 1870, en réponse à une « provocation diplomatique » du chancelier du royaume de Prusse, LNB décide d’entrer en guerre, erreur qui va lui coûter l’Alsace et la Loraine avant de capituler à Sedan et d’être fait prisonnier. Une nouvelle République est proclamée le 4 septembre à l’Hôtel de Ville. La révolution s’est passée en douceur comme l’atteste Jules Ferry, mais un autre problème touche toujours le pays qui va réunir tous les Français : il faut défendre le sol français face à l’envahisseur prusse.
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 171
Date d'inscription : 07/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://prepa-sciencepo.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum